– Le Printemps des cimetières et la crise sanitaire

Comment prévoir une animation dans le contexte actuel de crise sanitaire ? Quelles mesures mettre en place ?

Nous avons choisi de maintenir et d’organiser cette 6ème édition du Printemps des cimetières dans l’espoir que l’événement puisse avoir lieu, même si ce n’est pas sous sa forme habituelle. Vous trouverez dans cet article quelques conseils à destination des organisateurs pour préparer leurs animations et anticiper les conditions dans lesquelles elles auront lieu.

Cet article sera régulièrement mis à jour pour tenir compte des nouvelles mesures.

– Dernière mise à jour : 04 mars 2021

Comment prévoir votre animation ?

  • Les animations en extérieur : elles représentent la majorité des animations organisées dans le cadre de l’événement. Actuellement il est possible d’organiser des visites guidées extérieures. En effet l’ouverture des parcs, jardins et autres espaces verts aménagés dans les zones urbaines est autorisé, c’est le cas des cimetières. Les parcs et jardins privés peuvent également rouvrir. Le nombre de participants est cependant limité à 5 personnes, en plus du guide. Ces dispositions sont explicitées dans le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 modifié par le décret n°2021-76 du 27 janvier 2021.
  • Les animations en intérieur : les animations se déroulant dans des sites patrimoniaux, des musées ou des monuments sont pour le moment interdites puisque les ERP de type Y (musées et monuments) restent fermés.

Quelles alternatives possibles ?

Dans le cas où l’événement devrait être annulé, nous vous encourageons à prévoir des alternatives pour partager autrement votre travail au public.

  • Les événements en ligne : une conférence en ligne peut être une alternative aux animations « traditionnelles ». Relativement simple à organiser, elle ne nécessite qu’un logiciel de visioconférence permettant d’accueillir au minimum une vingtaine de participants. Il suffit ensuite de programmer la conférence et d’envoyer les informations de connexion aux personnes qui se sont inscrites.
  • Le contenu virtuel : l’avantage du contenu virtuel est qu’il est pérenne et peut être utilisé pour d’autres événements. Il peut s’agir de courtes vidéos, type reportages, sur une tombe particulière, un symbole, … ou de plus longs formats proposant une véritable visite. Ces supports peuvent être diffusés sur vos réseaux sociaux et votre site internet.

Comment anticiper l’organisation de votre animation ?

Dès maintenant, nous vous recommandons de réfléchir à l’organisation de flux de circulation, de dispositifs de distanciation des visiteurs, d’un système de comptage des participants, … L’objectif est que la manifestation se déroule en toute sécurité, pour les organisateurs et pour le public.

Dans le cas où les sites culturels et patrimoniaux aient rouvert leurs portes d’ici le mois de mai, des mesures sanitaires strictes seront sans doute mises en place. Il est possible de se référer au document produit par le Ministère de la Culture en mai 2020 pour tenter d’anticiper ces mesures :

Facebook
Twitter
Instagram